mar. 01 juin | Microsoft Teams

Élévation et déclin des façades de tombes de la XVIIIe dynastie à Thèbes-Ouest : deux études de cas

Conférence présentée par Andrea Loprieno-Gnirs, Université de Bâle.
Les inscriptions sont closes
Élévation et déclin des façades de tombes de la XVIIIe dynastie à Thèbes-Ouest : deux études de cas

Heure et lieu

01 juin, 18:30
Microsoft Teams

À propos de l'événement

Depuis l'étude détaillée de Friederike Kampp sur les cours des chapelles funéraires creusées dans la roche dans la montagne thébaine (dans Die Thebanische Nekropole, 1996), la conception des façades des tombes, particulièrement de la XVIIIe dynastie, semble claire. Néanmoins, des analyses de cas détaillées de cet élément architectural, tantôt taillé dans la roche, tantôt bâti en maçonnerie, peuvent révéler de nouvelles informations importantes au-delà de la classification typologique des structures comme montrent, par exemple, les résultats des recherches menées à Dra Abu el-Naga par Elisabeth Kruck (publiées en 2012).

La construction des superstructures des tombes est également un domaine de recherche important du projet LHTT (Life Histories of Theban Tombs) de l'Université de Bâle dans le cimetière rupestre de Sheikh Abd el-Qurna. Nos enquêtes portent sur les méthodes et procédures de la construction, la composition et la conception de ces struc­tures de toit en maçonnerie ; mais ils visent également à comprendre les événe­ments et processus qui, d'une part, caractérisèrent l'utilisation de cet élément important de l'architecture des tombes rupestres dans l’envi­ronnement naturel et funéraire, d'autre part, entraînèrent la dégradation, voire la disparition complète de ces structures.

Cette conférence présentera les résultats des investigations du projet LHTT sur les structures externes de deux complexes de tombes (TT84-K453, K555), qui sont en cours depuis 2017. Il s'agit en particulier d'études matérielles de briques moulées que l'Institut Archéologique Allemand (DAI) a pu récupérer lors des fouilles de TT84 et K453 à la fin des années 1990. Une comparaison avec les superstructures préservées à K555 et à d'autres tombes de Sheikh Abd el-Qurna permettra de clarifier des solutions individuelles ainsi que des similitudes structurelles dans l'architecture des tombes locales contemporaines. Pour conclure, je discuterai les implications possibles de ces observations pour le développement d'un modèle archéologique du paysage du cimetière.

Tous les adhérents du Cercle Lyonnais d'Egyptologie Victor Loret recevront automatiquement le lien de connexion pour la conférence sans avoir besoin de réserver un billet.

Le lien de connexion sera envoyé aux propriétaires d'un billet au plus tard 30 min avant la conférence.

Billets
Prix
Qté
Total
  • Tarif plein non-adhérent
    €9
    €9
    0
    €0
  • Tarif réduit non-adhérent
    €6
    €6
    0
    €0
Total€0